Appelez-nous
clinique-peause-medico-esthetique-injections-botox-header-1920×700-02

INJECTIONS DE BOTOX

BOTOX COSMÉTIQUE

Ce que vous devez savoir sur le BOTOX Cosmétique®, DYSPORT ™, XÉOMIN COSMÉTIQUE ™

Optez pour la prévention et un résultat rapide sans éviction sociale!

Vous trouvez que vous avez l’air fatigué? Le regard triste? Que le temps vous rattrape? Que même si vous avez une bonne nuit de sommeil, au matin le miroir ne reflète pas votre état intérieur?

La procédure par injection de BOTOX Cosmétique® et Dysport ™, Xéomin Cosmétique®, peut être une solution intéressante pour vous. Ces médicaments (neuromodulateurs), sont approuvés par Santé Canada pour traiter les rides d’expressions de la glabelle et du front.

En savoir plus

clinique-peause-medico-esthetique-injections-botox-570×570-04

HYPERHIDROSE

Le rôle de la transpiration est de contrôler la fonction thermique du corps afin de maintenir sa température à la valeur stable de 37°C. On parle d’hyperhidrose quand la quantité de sueur produite dépasse de façon considérable le volume requis pour la thermorégulation. La sudation excessive est un trouble qui affecte plusieurs personnes et qui est malheureusement peu connue et sous traitée. Elle occasionne chez les gens qui en souffrent un retrait social, une perturbation de la vie professionnelle et aussi un choix limité au niveau des tissus de leurs vêtements.

Il existe des produits topiques pour contrôler l’hypersudation tels que le chlorhydrate d’aluminium (Drysol TM). La chirurgie par excision des glandes peut aussi être une option, elle laisse par contre des cicatrices disgracieuses.

Depuis plusieurs années il est possible de diminuer considérablement les effets négatifs de l’hyperhidrose chez un individu en utilisant le médicament Botox thérapeutique par injection.

Le Botox thérapeutique est un médicament approuvé par Santé Canada.

À la clinique nous traitons :

  • aisselles
  • cuir chevelu
clinique-peause-medico-esthetique-injections-botox-570×570-03

PEUT TRAITER :

  • Glabelle

  • Front

  • Pattes d’oies

  • Contour du visage

  • Ridules au pourtour des lèvres

  • Bande de platysma au cou

NOS PARTENAIRES

logo-botox
logo-dysport
logo-xeomin

DEMANDEZ CONSEIL À UNE DE NOS EXPERTES

Botox

En savoir plus sur les avantages du botox cosmétique

Les rides d’expression se forment avec le temps à cause des mouvements répétés des muscles sous la peau. À force de répéter certaines expressions faciales, la peau faiblit et les rides restent présentes même au repos.

Les neuromodulateurs agissent comme un relaxant musculaire temporaire des rides d’expression du visage, tels les sillons inter sourciliers et les pattes d’oie.

Ils aident à détendre les rides du front et créent une élévation de l’arcade sourcilière ce qui amène une ouverture au niveau de l’œil et donne un air reposé. Ils sont utilisés pour diminuer les petites rides sur les lèvres (rides du fumeur) en plus d’améliorer la définition de la mâchoire ainsi que l’apparence de la peau du cou.

Il s’agit d’une procédure simple, efficace et sécuritaire, qui ne nécessite aucune anesthésie ni convalescence.

Il existe très peu de risques à ce type de traitement par injection. Les effets secondaires les plus courants sont une petite sensibilité lors de l’injection et un faible risque d’ecchymose ou de maux de tête temporaires. Il est alors recommandé d’utiliser un analgésique tel que l’acétaminophène. La «Ptose» ou affaissement de la paupière, suite aux injections de neuromodulateurs, est un effet secondaire temporaire qui n’arrive (ou ne se produit) que très rarement. Ceci peut être facilement allégé avec des gouttes ophtalmiques prescrites par votre professionnel de la santé.

Par contre il existe des contre-indications. On ne peut pratiquer l’injection de neuromodulateurs chez les personnes suivantes :

    • Les personnes de 18 ans et moins
    • Les femmes enceintes ou qui allaitent
    • Les gens qui ont une hypersensibilité à la toxine botulinique de type A
    • Les personnes qui présentent des troubles neurologiques tels que la myasthénie gravis, le syndrome de Lambert-Eaton et la sclérose latérale amyotrophique.
    • Les personnes qui ont des troubles de la jonction neuromusculaire
    • Les gens qui souffrent d’une maladie auto-immune sévère.
    • Ceux qui ont des troubles de déglutition (difficulté à avaler) ne peuvent recevoir les injections de neuromodulateurs au niveau du cou.

Certaines personnes s’inquiètent d’avoir, suite au traitement, un visage avec un air figé ou sans expression. En réalité, il ne faut qu’une minime quantité de neuromodulateurs pour obtenir un résultat naturel. Pour vous rassurer, il est important de vous renseigner, de poser les bonnes questions et surtout de prendre le temps d’expliquer vos attentes face aux résultats que vous désirez obtenir. C’est dans ce sens qu’il est important de choisir un professionnel de la santé qualifié, ayant une formation reconnue et plusieurs années d’expérience.

Le choix de la neurotoxine sera fait lors de votre consultation après discussion concernant vos attentes et vos objectifs personnels.